Bienvenue sur le site du groupe folklorique "Les Polletais" de Dieppe
Danses, Folklores, Costumes, Musiques, Chansons, Traditions et Patrimoine...
- actualité - l'association - la galerie - danses et chants - la boutique - infos et conatct - vue par la presse - Facebook
Groupe folklorique "Les Polletais" de Dieppe - Danses, Folklores, Costumes, Musiques, Chansons, Traditions et Patrimoine

Accueil

S’il vous faut des spectacles grandioses, allez à Brest, allez au Havre ; mais venez vivre avec les Polletais, si vous voulez connaître la vie de mer dans ce qu’elle a d’intime et de touchant, si vous avez moins besoin d’admirer que d’etre ému. (M. Louis Vitet, Histoire de Dieppe -1844)


"La BD de Polète 2018" édition limitée

(en vente à partir du mardi 12 décembre 2017)

Comme chaque année, le groupe folklorique « Les Polletais » de Dieppe en partenariat avec les créateurs de fèves "Midgard", présente une série de fèves des rois qui ont pour thème cette année, « La BD de Polète ».

Elle a vu le jour en 2001 créée par l’auteur et dessinateur de BD dieppois, Nicolas Stérin. L’auteur s'inspire de l'actualité locale dieppoise pour ses scénarios humoristiques.

« Polète », la détonante grand-mère dieppoise nonagénaire est toujours aussi alerte avec son chien « Kiki », son amie « Edmonde » et son amie la « Mouette », pour faire l’intrépides à travers la ville et la région. Elle est même allez au Kongo…

Retrouvez ces féves dans les galette de la boulangerie Le fournil d’Eléna, rue Gustave Rouland à Dieppe (entre la plage et la grande rue).

Vous pouvez commander cette série de fèves au prix de 12 euros + 2.50 euros de port par série à Groupe folklorique Les Polletais, 38 rue de l'Abattoir 76200 Dieppe ou le mardi soir de 18h30 à 19h30. Pour tous renseignements contactez le 06.29.48.10.99 ou groupe.folklorique.les.polletais@orange.fr


2017 - La galette des Polletais et la SNSM


Marché de Noel à la RPA du Pollet

Samedi 10 décembre de 9h à 13h - entrée libre


Parution le 13 décembre 2016 des nouvelle fèves des Polletais

"Les bains de mer à Dieppe" lire le suite

Les Polletais inaugure la foire aux Harengs de Dieppe

sous la pluie !!

Fière de son identité maritime, Dieppe fera la fête autour du hareng et de la coquille Saint-Jacques les 19 et 20 novembre. De nombreuses animations sont au programme de ce grand week-end festif tourné vers la pêche. Le groupe folklorique "Les Polletais" sera présent lors de l'inauguration entre 10 heures et midi le samedi.


Portes ouvertes à l'église Notre Dame des Grèves du Pollet - Dieppe

Dans le cadre des journées du patrimoine 2016, l’église Notre Dame des Grèves du Pollet à Dieppe ouvrira ces portes pour découvrir l'édifice datent de 1849. À travers des panneaux, une exposition présentera l'histoire de l'église. Un concert sera donné dimanche à 15h par l’orchestre d’Harmonie de Dieppe.

L’histoire de l'édifice

C'est sans doute à la suite d'un vœu fait par un marin anglais, qu'une chapelle Notre Dame des Grèves fut construite dans le quartier du Pollet, Grande Rue, à l'emplacement de la place des Grèves, vers 1000 ou 1100. Cette première chapelle, s'enfonçant dans le sol fut vraisemblablement remplacée par une seconde reconstruite tout à côté. Jusqu'au XIXème siècle, cette petite chapelle faisait partie de la paroisse de Neuville, dont l'église Saint Aubin, sur les hauteurs, en était l'église principale.

Cependant, considérant que la chapelle était devenue trop petite pour accueillir les 5 000 âmes très pieuses du Pollet, les habitants du quartier demandèrent que le Pollet soit érigé en paroisse puis qu'une église plus vaste soit construite.

La construction

Les travaux débutèrent finalement en 1843, sur des terrains offerts par le département, près de l'ancien couvent des Capucins transformé en prison. L'ancienne chapelle fut abandonnée puis détruite en 1858. On en profita également pour percer de nouvelles rues afin de desservir l'église ainsi qu'un chemin de ronde autour de la prison. Il fallut cependant construire l'église sur pilotis en raison de nappes d'eau souterraines trop proches de la surface. En 1844, on attendit l'arrivée de Louis Philippe pour la pose de la première pierre mais il ne vint pas. L'église des Polletais fut finalement inaugurée en 1849 par l'archevêque de Rouen mais il lui manquait encore son clocher, qui sera élevé en 1860.

Ce n'est qu'une cinquantaine d'années après la pose de la première pierre que la décoration intérieure sera terminée, donnant sa dernière touche à une addition plutôt salée !

Quant au parti pris architectural, il ne fit pas alors l'unanimité : « une mauvaise boîte carrée, unie et sans style. Elle rivalise avec la caserne toute proche et avec la maison d’arrêt, sa voisine » déclare la presse de l’époque.

Avec son style sobre et ses colonnes portant un fronton, ornée en son centre d'une Vierge à l'enfant, l'église Notre Dame des Grèves conçue par l'architecte Lenormand, montre une certaine filiation avec les édifices de style néoclassique que l'on construit à la même époque.

Peintures murales

A l'intérieur, l’édifice fut doté au cours du temps d'intéressants décors réalisés par le peintre dieppois Mélicourt-Lefèbvre : deux fresques, l'une dans le chœur et l'autre représentant le naufrage d'un canot, dans la chapelle de Bonsecours. Un chemin de croix composé de quatorze tableaux, réalisé par trois artistes de la maison Beer à Paris fut également offert. Malheureusement, certaines peintures du chœur et du transept ont presque déjà disparu. Depuis, son emplacement sur un terrain meuble et les vicissitudes du temps ont largement fragilisé l'édifice qui demande malheureusement des soins réguliers.

Ouvert samedi et dimanche de 10h à 18h

Gratuit renseignements au 06 29 48 10 99 ou groupe.folklorique.les.polletais@orange.fr

Portes ouvertes à l'église Notre Dame des Grèves du Pollet - quartier du Pollet, quai de la Somme 76200 Dieppe


"Les monuments dieppois 2016 »

Comme chaque année, le groupe folklorique « Les Polletais » en partenariat avec les créateurs "Midgard", présente une série de fèves des rois qui ont pour thème cette année, « Les monuments dieppois".

Le palais de justice a été édifié en 1902, par l'architecte Lucien Lefort, sur une partie de l'ancien marché aux bestiaux. Les sculptures sont de Foucher. Il abrite le tribunal de commerce et civil. Il est entouré du square Carnot, inauguré en juin 1902.

Il ne reste de la tour aux crabes construite en 1442 par Talbot, qu'un pan de mur de l'ancienne enceinte fortifiée et un escalier. La tour a été démolie en 1841, elle avait pour objet de défendre le port dont elle gardait l'entrée. Elle a pris son nom de « crabbe », cabestan qui, avec une chaîne, fermait l'entrée du port.

La chapelle de Bonsecours fut construite en 1876 sur les falaises du Pollet, face à la mer pour rendre hommage aux marins péris en mer. Elle renferme des ex-voto et maquettes de navires. Elle est complétée d'un calvaire sur son parvis.

La fontaine du Sieur de Sauqueville datant de 1631 est située dans la cour du 77 Grande Rue. A l'emplacement de l'ancienne demeure de Monsieur de Sauqueville. La fontaine à cuve circulaire est en grès de pays et est surmontée d'un écusson.

Le théâtre est l’œuvre de Frissard. Il fut construit en six mois et fut inauguré le 9 août 1826 par la Duchesse de Berry. Au début du XXe siècle, les décors sont refaits et un foyer est ajouté côté mer. Il sera fortement endommagé en août 1942. Il sera fermé au public en 1961 et accueille depuis 2002, le mémorial du 19 aout.

Le monument aux morts du Square Carnot est l’œuvre d'Ernest Dubois. Il fut inauguré en 1925 par le ministre de la Justice. Sur son fronton, l'inscription : « Dieppe à ses glorieux morts, à ses combattants victorieux ».

A travers cette série typique, c'est un peu Dieppe et sont quartier du Pollet qui est conservé.

Vous pouvez commander cette série de fèves au prix de 10 euros + 2.50 euros de port par série à Groupe folklorique Les Polletais, 38 rue de l'Abattoir 76200 Dieppe ou le mardi soir de 18h30 à 19h30. Pour tous renseignements contactez le 06.29.48.10.99 ou groupe.folklorique.les.polletais@orange.fr


Promenade contée dans le quartier du Pollet

A Dieppe, dans le cadre des Journées du Patrimoine, il est organisé une promenade à la lueur des lanternes où l'ambiance est garantie.

Elle aura lieu le samedi 19 septembre à 20h30, pour une soirée animée par le groupe folklorique "Les Polletais" à travers le vieux et typique quartier de Dieppe. Un quartier à découvrir ou à redécouvrir, son histoire, son folklore et les légendes de ce Pollet, le plus ancien quartier de Dieppe, qui a su au fil des siècles, rester égal à lui-même.... une soirée danse, chants, musique et conte.

Réservation obligatoire au 02 35 84 72 13 (places limitées) ou par mel groupe.folklorique.les.polletais@orange.fr en cas de pluie, le spectacle aura lieu à l'intérieur du local.


Le groupe folklorique "Les Polletais" de Dieppe, recherche pour son groupe traditionnel de danse, des danseurs et danseuses pour venir consolider le groupe existant depuis plus de 40 ans. Danseurs débutants acceptés. Répétitions un mardi sur deux de 18 h 30 à 20 h et un samedi sur deux de 20 h 30 à 22 h 30. Quelques spectacles par an. L'association recherche également des musiciens pour venir accompagner le violon (accordéon diatonique, violon, guitare, etc). Renseignements au 06 29 48 10 99.


Les Polletais pour la défense du Pont Colbert

le samedi 18 avril à 13h sur le grand pont du Pollet ou sera interprété la chanson du Grand Pont.

"Les ponts de Dieppe »

Comme chaque année, le groupe folklorique « Les Polletais » en partenariat avec les créateurs "Midgard", présente une série de fèves des rois qui ont pour thème, Dieppe et le Pollet. Cette année, Ce sont « Les ponts de Dieppe » qui sont mis à l'honneur.

Port de mer, Dieppe a toujours été entouré d’eaux et des les origines du port, des ponts ont été fait pour permettre aux habitants de passé d’une rive à l’autres.

En 1511 les travaux de construction d’un pont de pierre fur lancé pour relier Dieppe au Pollet. Ils durèrent 8 ans. Devenu trop vétuste, le pont fut détruit en 1831.
Les communications avec le Pollet s’interrompirent jusqu’en 1847, date à laquelle on décida la construction d’un nouveau pont. Durant cette période, c’est une barque qui fit le passage vers la ville. En 1897, le pont fut remplacé par une passerelle « pont bateau » avec porte et écluses. Celle-ci fut supprimée en 1950 lors de l’agrandissement du bassin Duquesne. Un pont-levis fut donc installé auquel on donna le nom de « Pont Ango »
À partir de 1880, une grande transformation révolutionna le quartier du Pollet : on perça le chenal qui mène aux bassins de l’arrière-port. A cette occasion on supprima maisons et rues et on expulsa la population. A sa place, ont construise un Grand Pont, de type Eiffel (à rivets), dénommé « Pont Colbert » en 1924, qui fut construit par l’ingénieur des Ponts et Chaussées, Paul Alexandre, durant les années 1880 à 1887.
La passerelle Amiral Rolland (1760-1923) fut construite en 1887 pour permettre le passage des nouveaux bassins.

A travers cette série de féves, c'est un peu du quartier du Pollet qui est conservé.


Les photos de la promenade conte dans le Pollet lors des Journées du Patrimoine


"Les objets de pêche à Dieppe »

Comme chaque année, le groupe folklorique « Les Polletais » en partenariat avec les créateurs "Midgard", présente une série de fèves des rois qui ont pour thème, Dieppe et le Pollet. Cette année, Ce sont « les objets de pêche à Dieppe » qui sont mis à l'honneur.

Dieppe et son quartier du Pollet a, au fil des décennies été le berceau de la pêche. Les objets typiques qui servaient à la pêche sont gardés en mémoire. La pêche, quelle soit à pied avec la pêche aux crevettes, ou en mer a toujours été pour Dieppe un moyen de ressource et de survie. Elle occupait les marins sur les bateaux, mais aussi les charpentiers pour les construire, les calfats pour les réparer, etc...

A travers cette série de personnages typiques, c'est un peu du quartier du Pollet qui est conservé.